Né en 1983, à Béthune. Je vis et travaille dans les Hauts de France.

Dès 2004, j’anime des ateliers créatifs et participe à plusieurs collectifs de théâtre et de musique où j’interviens en tant que comédien, performeur ou scénographe. Je mûris une pratique qui oscille entre peinture et poésie, gravure et performance, cultivant l’interdisciplinarité, jusqu’à l’obtention d’une licence en industries culturelles et médias ainsi qu’un master de recherche en arts plastiques en 2006.

Entre 2008 et 2015, j’ai la chance de travailler pour un bureau d’études à but social, intervenant comme médiateur de la politique de rénovation urbaine auprès de publics fragiles. C’est durant cette période humainement riche et intense que je décide de publier une série de recueils de poésie et textes courts : Un très long rire d’agonie (2012), puis Variations au-dessus de l’abîme (2014) et plus récemment Les étendues désertes (2016) et Excavations (2018).

Depuis 2015, je suis en résidence permanente au Performing Arts Forum, Saint Erme (02) où je participe au gré des rencontres à des projets d’écriture et de performance en tant que co-auteur (While Speed Dating, performance poétique avec Kyra Kaisla), performeur (Seven for a secret, de Virginie Durand) ou regard extérieur (The Sofa Project, performance de Marija Baranauskaitė). En parallèle, j’entretiens un lien fort avec la création de jeux de société comme support d’une réflexion sur les mécaniques politiques et sociales. Le jeu de stratégie politique Guberno a été sélectionné et présenté en 2017 et 2018 sur plusieurs festivals en France.

Ma pratique d’écriture m’amène régulièrement à participer à des projets de traduction (Spangbergianism, essai de Mårten Spångberg ; N’ayant nulle part où aller, roman de D.E. Lucas), de rédaction, de relecture et de correction d’articles variés.