Traduire et être traduit

Avec un programme chargé à la résidence, une moyenne de quatre-vingt artistes / chercheurs / étudiants, trois intervenants et un bataillon de chefs cuistots, le temps n’est pas à la contemplation sereine du matin calme. J’ai perdu le compte de mes heures de sommeil et en conséquence – c’était prévisible en même temps… – la Traduire et être traduit